févr. 13
Politique étrangère
La crise économique et financière qui s'est abattue sur l'Europe aurait pu avoir raison de l'amitié franco-allemande et de tout l'édifice construit depuis cinquante ans. Comment ne pas voir émerger ici où là, la tentation du protectionnisme, celle du repli sur soi, celle qui conduit dans l'épreuve à compter sur ses seules forces. Nicolas Sarkozy et Angela Markel travaillent inlassablement à faire avancer l'Europe vers le grand large plutôt que dans les profondeurs. Je salue ce travail...