Reconnaître la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des Harkis

La Nation reconnaît la responsabilité de l’Etat français dans l’abandon et le massacre des harkis et leurs familles. C’est par ces termes que débute la proposition de loi déposée par deux collègues Guy Teissier et Philippe Vitel, respectivement députés des Bouches-du-Rhône et du Var.

Je soutiens leur initiative qui consacre la responsabilité historique de l’Etat français dans l’abandon des Harkis à la fin de la guerre d’Algérie en 1962 et vous invite à faire connaissance plus en détail de l’exposé des motifs.